JUSTE CONSTRUCTION

Valenciennes juin / Septembre 2011

La Presse

SCULPTURE

Deux tonnes d'art posées sur le pavé de la place du 8-M ai-1945, et inaugurées demain

Et hop, une de plus. Le petit poucet continue de semer ses petits cailloux blancs en ville, ta musée d'arts plastiques en plein air qui fleurit ici compte une pièce supplémentaire. Demain samedi à 11 h, la Ville inaugure place du 8-Mai-1945 une nouvelle sculpture monumentale. Installée la semaine dernière. Beau capharnaiim. Récit.

Pff ! On n'imagine pas. La sculpture, ce n'est pas de la dentelle, c'est physique. Ça sent la sueur. À côtés des ouvriers de la ville, en combinaisons fluos, un homme en veston s'échine lui aussi sur les 2,5 tonnes de fer suspendues dans l'air. Pile entre le convoi exceptionnel et le pavé du tribunal du commerce. On pousse derrière, on tire

devant. Tout à l'heure, aux ateliers municipaux, le sculpteur Alain Valtat a eu des précautions de mère poule, pour sa dernière réalisation, baptisée Juste construction, comme une construction mathématiquement juste. 2,5 tonnes de poutrelles de fer IPN (comme profil normalisé). Des poutrelles de chantier en fait. Bel assemblage. Alain Valtat est une signature reconnue. Ses oeuvres d'habitude, il les vend à des collectionneurs privés. Il a exposé l'an dernier à l'Institut français d'Istanbul. Mais celle-ci, il l'a offerte à Valenciennes. Pas seulement parce que son épouse est du cru. Il était venu ici il y a bien trente ans. Il avait trouvé la ville «moche à pleurer », voila. Il est revenu, en a fait le tour. N'a pas cru ses yeux devant le changement. Sidéré de voir le fameux musée de plein air.

Démonstration de force sur le pavé de la place du 8-Mai-1945. La sculpture, ce n'est pas de la dentelle.

Les signatures des stars, Mark Di Suvero, Bernard Venet. Là, il est « fier comme un pou » de pouvoir ajouter sa pièce au florilège.

Pour la place du 8-Mai-1945, il a dessiné une oeuvre tout en horizontalité. Il aime le fer, et ça tombe bien. Il trouve qu'une oeuvre en fer dans une ville de métallos (d'ex-métallos ?) cela a du sens.

Ça le fait même bisquer de penser qu'un jour une manif de la CGT passera devant sa sculpture. Ce qui est sûr, c'est qu'il a découvert en revenant dans le Nord que le savoir-faire, lui, est resté. Pour Juste construction, la Ville lui a trouvé un mécène, les ateliers de cintrage Morel à Noyelles-sur-Seclin. Qui ont aussi assemblée, bichonné la sculpture. Courber une poutrelle de 300 mm, c'est un travail d'horloger. Alain Valtat a été sidéré de la qualité du boulot. Au fil des jours, il a vu les ouvriers doucement apprivoiser l'OVNI tombé entre leurs pattes.

16 h 45. Avec bien deux heures de retard, Juste construction a atterri place du 8-Mai-1945. La secrétaire de la boîte d'intérim d'en face sort regarder... la chose. « C'est rigolo que ce soit du fer, Nous on recrute dans ces métiers », La boucle est bouclée. T. T.

Photos François Dréno, Thomas Douvry, François Leclercq & DR.